.EXTRA MUROS | Exposition à Istanbul: ‘Words, Things, Concepts’

25.09 jusqu'à 29.11.2014

C’est la première exposition solo avec des œuvres de l’artiste en Turquie. Des pièces maîtresses de l’œuvre de Broodthaers, comme « Pense-Bête » (1964), « Miroir d’Époque Regency » (1973) et« 289 coquilles d’œufs" (1966), peuvent y être admirées jusqu’au 29 novembre 2014.

La sélection complète des œuvres exposées au Akbank Sanat appartient à la collection du S.M.A.K. qui possède un ensemble particulièrement exhaustif d’œuvres et de pièces d’archives de l’artiste. Avec Joseph Beuys et Panamarenko, Broodthaers constitue l’épine dorsale de la collection du musée. Le S.M.A.K. projette pour un avenir proche d’accorder une place plus centrale à Broodthaers dans sa politique d’exposition et de recherche. Le curateur de l’exposition consacrée à Broodthaers à Istanbul est le Dr. Hasan Bülent Kahraman. L’année dernière, Kahraman a été désigné comme intendant d’Europalia Turquie 2015-‘16. Dans le cadre de ce festival Europalia, le S.M.A.K. va organiser pour l’automne 2015 une exposition autour des artistes Ayse Erkmen (°1949, Istanbul) et Ann Veronica Janssens (°1956, Folkstone). Elles ont été sélectionnées pour réaliser en 2015 une icône artistique monumentale permanente sur le Korenmarkt à Gand. Marcel Broodthaers (°1924, Bruxelles - +1976, Cologne) est un des plus importants fondateurs de l’art conceptuel du 20ème siècle. Il est considéré comme un lien essentiel entre les objets-trouvés de Marcel Duchamp et le surréalisme de René Magritte. En faisant fonctionner des objets du quotidien d’une autre manière dans le contexte de son œuvre, Broodthaers a examiné la logique de la manière dont nous regardons les choses et l’ambivalence de l’image et de la réalité, du concept et de l’objet. Broodthaers est connu, entre outre, pour sa critique explicite du musée en tant qu’institution. Il tourne aussi en dérision l’aura de l’artiste et remet en question la valeur et le statut original de l’art. Avant 1964, Broodthaers était actif comme poète. Il a collé les exemplaires invendus de son dernier recueil de poèmes, « Pense-Bête » (1964), dans une masse de plâtre et placé la « sculpture » ainsi créée sur un socle. Cela signifiait aussi bien la fin de sa carrière littéraire que le point de départ de sa carrière en tant qu’artiste pictural. Mais la poésie, la langue et la littérature n’allaient jamais être loin de l’œuvre plastique de Broodthaers. Son art est constamment marqué par l’interaction entre la parole et l’image. Depuis vingt ans déjà, le Centre Akbank Sanat joue un rôle important dans le développement des arts en Turquie en organisant un vaste programme artistique et culturel autour de réalisations dans les disciplines que sont la publication, la musique, les arts scéniques et les arts plastiques. 

Artistes participants:
Marcel Broodthaers, Marcel Broodthaers