À propos de la restauration de ‘Wirtschaftswerte’ de Joseph Beuys | Mercredi 24 avril 2019 - 18h

Joseph Beuys Wirtschaftswerte, 1980 – vue de la salle MSK, 2019 - photo: Dirk Pauwels
i
Joseph Beuys Wirtschaftswerte, 1980 – vue de la salle MSK, 2019 - photo: Dirk Pauwels

Le S.M.A.K. a acquis 'Wirtschaftswerte' de Joseph Beuys à l’occasion de l’exposition ‘Kunst in Europa na ‘68’et fait partie depuis lors des oeuvres principales de la collection du musée.

Etant donné que l’oeuvre a été réalisée en grande partie avec des matériaux éphémères, l’équipe des restaurateurs du S.M.A.K doit procéder à un entretien constant. Au cours de cette discussion entre Rebecca Heremans* (restauratrice du S.M.A.K.) et Nav Haq** (senior curator Muhka), les aspects techniques relatifs à la conservation, la gestion et la restauration sont associés à la valeur de l’oeuvre de Joseph Beuys sur le plan du contenu et de l’histoire de l’art.

Infos pratiques:

  • Mercredi 24 avril à 18:00.
  • Entrée gratuite.
  • Auditorium MSK. Entrée par le musée, Scribedreef 1, 9000 Gent. Les portes ferment à 18:15.
  • Réservation via msk.educatie@stad.gent
  • En anglais
  • Les participants à la conférece peuvent visiter les oeuvres du S.M.A.K. exposées au MSK de 17.30 à 18 h. Les portes de la Scribedreef ferment à 18h15’. Sortie par la Hofbouwlaan.

*Rebecca Heremans (°1989) a fait des études de conservation/restauration d’objets photographiques et elle travaille depuis 2012 comme restauratrice du papier au S.M.A.K. Depuis 2014, Heremans consacre des recherches sur les Wirtschafswerte et elle tente d’établir des directives pour traiter cette oeuvre à l’avenir de la manière la plus appropriée.

**Nav Haq (°1976) est senior curator au Muhka. Précédemment, il a été commissaire d’expositions à l’Arnolfini de Bristol et curateur à Gasworks, Londres. Il a déjà été commissaire de plusieurs expositions en solo d’artistes, tels que Jos De Gruyter & Harald Thys, Cosima von Bonin, Shilpa Gupta et Otobong Nkanga. En 2017, il fut le commissaire de l’exposition ‘Joseph Beuys – Groeten van de Euraziaat’, où il étudia tant les activités de Beuys à Anvers dans les années 1960 et ’70 que sa pertinence pour une nouvelle génération d’artistes et d’historiens de l’art.