Jan Vercruysse

L’ensemble de l’œuvre de Vercruysse constitue une recherche du rôle que l’art et les artistes peuvent jouer dans notre société. Pour ce faire, il prend chaque fois une question spécifique comme point de départ d’une nouvelle série d’œuvres. A partir du milieu des années ’70, l’artiste réalise surtout des (auto)portraits photographiques. Dans des séries comme ‘Chambres’ (1983-86) et ‘Atopies’ (1985-87), son attire glisse vers des natures mortes sculpturales qui renvoient au théâtre et à l’architecture. Des colonnes, des meubles, des cadres et des miroirs forment des ensembles étranges qui évoquent un sentiment de désolation. ‘Atopie’ signifie littéralement ‘non-lieu’ et semble ici être le contraire d’ ‘utopie’, un terme qui a son sens dans un monde fait d’idéaux creux. Dans sa série ‘Tombeaux’ (1987-94), Vercruysse souligne également l’absence. Il montre des chaises et des socles qui sont creux, mais suggèrent en même temps la présence d’une personne ou d’une œuvre d’art.


Date et lieu de naissance: 1948, Ostende, Belgique
lieu de résidence: +2018, Bruges, Belgique

Plus d'oeuvres de