.Lois Weinberger | Donation

17.01 jusqu'à 15.03.2015

L’exposition Donation Lois Weinberger constitue la deuxième partie d’une brève série de présentations autour de donations récentes en faveur du S.M.A.K., après la présentation de chefs-d’œuvre de l’artiste français François Morellet dont le musée a hérité en 2012 et qui provenaient de la collection du collectionneur bruxellois Henri Chotteau. Cette fois, il s’agit d’une donation de 16 œuvres de l’artiste autrichien Lois Weinberger (°1947, Stams). En 2005, le S.M.A.K. a présenté une première exposition étoffée sur l’artiste en Belgique. Dans ce contexte, le musée a acquis 19 œuvres de Weinberger. Le S.M.A.K. dispose ainsi de l’ensemble le plus important et le plus représentatif de l’œuvre de l’artiste. Weinberger a débuté dans les années ’70. La base de son œuvre se trouve aussi bien dans une vision politique que poétique du concept de la ‘nature’. Par rapport à la représentation plutôt romantique de la nature en tant que contrepartie primitive de la culture – une perception erronée selon Weinberger –, l’artiste montre que les concepts de ‘naturel’ et ‘artificiel’ ont incontestablement fusionné. Weinberger crée des ‘endroits provisoires’ dans lesquels il laisse de l’espace pour la ‘non-intervention’ de la nature. Ses œuvres peuvent prendre la forme de jardins guérilla à ciel ouvert ou de jardins d’intérieur modulaires, mais peuvent aussi être des dessins, des sculptures, des photos, des textes, des diapos, des installations vidéo ou des projets in situ. Le plus souvent, Weinberger se limite à des interventions minimales, artificielles, pour mettre en harmonie dans son univers plastique poétique, des antagonismes tels que la vie nomade et citadine ou l’ordre et le chaos.