Private Passion X Public Duty : Hoet et Matthys-Colle en dialogue

25.Mai.24
5.Jan.25
Joel Fisher Roger Matthys Joel Fischer 1977 Mirjam Devriendt

À l'occasion du dixième anniversaire de sa mort, Jan Hoet (1936-2014), fondateur du musée, fait l'objet d'une exposition spéciale intitulée "Private Passion X Public Duty : Hoet et Matthys-Colle en dialogue".

À l’occasion des dix ans de son décès, Jan Hoet (1936-2014), fondateur du musée, est commémoré à travers une exposition particulière. Regards croisés : Jan Hoet et Matthys-Colle en dialogue se propose d’explorer les différences et les ressemblances entre la politique d’acquisition du musée et celle du couple de collectionneurs formé par Roger et Hilda Matthys-Colle. Puisque le Dr Roger Matthys a été un des fondateurs de la V.M.H.K., l’association pour le musée d’art contemporain, et plus tard aussi son président (1974-1979), on peut observer des similitudes frappantes entre sa collection et les achats effectués pour le musée. De plus, une partie de la Collection Matthys-Colle a été donnée en prêt de longue durée au S.M.A.K. depuis 2020, venant combler ainsi certaines lacunes dans la collection du musée.

Inversement, le musée dispose de nombreuses œuvres qui viennent parfaitement compléter celles de la Fondation Matthys-Colle. Certaines pièces des deux collections fonctionnent presque en binôme. Parfois, l’une de ces œuvres est encore présente au musée, tandis que celle de la Collection Matthys-Colle n'est plus accessible au public. En sélectionnant aussi pour la première fois des œuvres de la Collection Matthys-Colle qui n’ont jamais été exposées auparavant, le S.M.A.K. réunit un certain nombre d’artistes qui occupent une place importante dans l’histoire du musée. Des ensembles de plusieurs œuvres de ces artistes sont parfois aussi présentés.

Pendant plus de quatre décennies, le couple Matthys-Colle a acheté des œuvres à des artistes se rattachant aux courants qui se sont succédé. Cette expo peut dès lors être vue comme un condensé original de l’histoire de l’art de la deuxième moitié du xxe siècle. Mais elle montre aussi et surtout comment une collection publique et une collection privée peuvent se compléter et s’enrichir mutuellement dans un dialogue sans précédent.

À l’occasion des dix ans de la mort de Jan Hoet, Thank God for the Gift, un documentaire de Luc Vrydaghs sur Jan Hoet, sera projeté pour la première fois au Festival du film d’Ostende en janvier 2024.

Toutes les expositions
Devenez un Ami du S.M.A.K.
made by